Histoire de Recipharm

L’histoire de Recipharm commence en 1995. L’une des usines de fabrication de comprimés de Pharmacia située à Årsta, au sud de Stockholm, devait fermer en raison d’une décision de délocalisation de la production de comprimés en Italie. Thomas Eldered, responsable de l’installation industrielle, et Lars Backsell, responsable du département de la division Self Care de Pharmacia, ont vu le potentiel de l’usine et ont procédé à une opération de rachat de l’entreprise. Lorsque la société Recip (son nom d’alors) fut créée, elle représentait 140 collaborateurs, un chiffre d’affaires de 220 millions SEK et des produits «maison» avec Apoteket [l’unique distributeur suédois de produits pharmaceutiques] comme principal client.

Lars Backsell et Thomas Eldered se complétaient mutuellement à la fois sur le plan de la personnalité, des connaissances et de l’expérience. Ensemble, ils ont réussi à rallier les collaborateurs et à établir en peu de temps une culture d’entreprise forte. Les cadres comme les collaborateurs s’impliquèrent sincèrement et étaient fermement déterminés à créer une entreprise complète ; il en résulta un puissant esprit d’entreprise. Un vaste travail en faveur de l’environnement fut lancé, ce qui procura à l’entreprise un fort avantage concurrentiel. Son profil environnemental continue à former un élément essentiel de Recipharm.

Trois autres unités de production de différentes formes de préparations furent acquises entre 1998 et 2004 en Suède, et la marque Recipharm fut créée en 2001 pour la prestation de fabrication de contrats pharmaceutiques. Un an plus tard,  les installations furent réorganisées en filiales distinctes. En 2007, il fut décidé de se concentrer sur la fabrication de contrats pharmaceutiques et les produits «maison» furent vendus ; le groupe prit le nom de Recipharm. En tant que prestataire de fabrication de contrats pharmaceutiques, Recipharm a pour clients des laboratoires pharmaceutiques qui externalisent la production de leurs produits. 

C’est également en 2007 que fut acquise la première usine hors de Suède, à Monts, en France. Pendant la période 2007–2010, les acquisitions se sont poursuivies au Royaume-Uni, en France, Suisse, Allemagne, Suède et Espagne. Certaines d’entre elles ont porté sur des installations menacées de fermeture, ce qui depuis le début suscite une attitude positive chez les collaborateurs de la nouvelle entreprise. Dans plusieurs cas, il a fallu investir des ressources importantes dans les nouvelles installations pour obtenir la certification en matière de qualité, environnement et cadre de travail. La stratégie consiste à ce que les filiales soient autonomes, et  laisse l’opportunité de conserver leur spécificité locale. 

En avril 2014, Recipharm a fait son entrée à la bourse de Stockholm et a depuis acquis de nombreux autres sites. Conformément à la stratégie du groupe, les filiales entretiennent leur autonomie et déploient des efforts déterminés pour conserver leur caractère local.